Nos traductions de textes attribués à Amadeo Bordiga, malgré leur caractère non systématique, laissent paraître quelques thèmes dominants : commentaires de Bordiga sur la théorie économique de Marx ; théorie de la connaissance ; question de l’individu et de l’espèce humaine ; critique du "culturalisme" ; théorie des révolutions multiples, place historique des luttes nationales et anticoloniales ; etc.

Nous avons traduit à partir d’éditions existantes (par exemple les éditions Iskra) en confrontant le texte, en cas de doute, avec celui qui fait office d’"original", publié à l’époque dans les journaux ou revues tels Prometeo, il programma comunista etc. Nous n’oublions pas que le dit original n’est le plus souvent que la transcription d’exposés oraux tenus par Amadeo Bordiga aux réunions du Parti communiste internationaliste (rebaptisé " international" à partir de 1960).

A quelques exceptions près, ces textes ont été écrits au cours de la décennie des années 1950 (après la scission de 1952 et la restauration des bases programmatiques du parti qui s’en suivit) ainsi que dans la première moitié des années 1960.

Bien que, mais peut-être aussi parce qu’il s’agit d’un texte "de parti", nous ne nous sommes pas autorisés à mêler traduction et commentaires ou ajouts divers, même s’agissant de lever certaines obscurités inévitables quand il s’agit de transcrire un enseignement oral. Nous distinguons de façon explicite entre les notes (rares) de l’auteur et celle des traducteurs-éditeurs qui sont essentiellement des références de textes cités, des précisions de nature historique à propos d’événements ou de personnages évoqués, des tentatives de lever certaines obscurités liées à la langue italienne, voire au dialecte napolitain, ou aux calembours qui ne sont pas rares de la part de l’auteur.

Concernant le cas particulier des erreurs de calcul, nous les avons corrigées tout en évitant le pédantisme de la précision inutile, c’est-à-dire en tenant compte de la marge d’approximation permise dans le contexte donné ; nous mentionnons en note les valeurs rectifiées en cas d’écart significatif.

Certains des textes publiés sur ce site sont des versions revues et corrigées de nos traductions déjà parues, toujours anonymement, dans la biliothèque en ligne de l’Université de Chicoutimi au Québec.

Pour certains d’entre eux, nous avons opté pour une édition bilingue, avec l’original italien en regard.